Les trois fileuses

ENFIN un conte qui se termine par un éloge de la paresse.

Car l’héroïne est paresseuse, mais  paresseuse ! Pourtant, avec l’aide des trois vieilles fileuses, elle parviendra à épouser le prince… et ne plus jamais rien faire.

Le bonheur !

Un conte de Grimm raconté par Sonia Koskas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *